Le Terrarium, un concept inédit pour héberger autrement les plantes

Le Terrarium, un concept inédit pour héberger autrement les plantes

Le Terrarium est un moyen révolutionnaire permettant de conserver des espèces végétales. Ce milieu confiné imite un paysage verdoyant miniature placé dans une belle verrerie transparente. Il ne nécessite pas beaucoup d’entretien ni d’arrosage et apporte une excellente alternative aux compositions florales éphémères. Ce petit coin de nature se décline en deux catégories, sèches ou humides. Il convient à tous ceux qui ont envie d’avoir dans leur intérieur une dose de verdure. Par ailleurs, il est possible de créer soi-même son terrarium.

Un jardin sous verre pour les amoureux de la nature

Pour ceux qui vivent en ville et souhaitent s’occuper des plantes, ils peuvent opter pour le Terrarium. Ce dernier est une création exceptionnelle n’occupant pas beaucoup de place. C’est le meilleur allié de ceux et celles qui ne disposent pas beaucoup de temps pour la main verte. Il s’agit en quelque sorte un aquarium dont un substrat, comme la terre ou le sable, vient remplacer l’eau. Ces éléments sont placés sur le fond du récipient sur quelques centimètres d’épaisseur. Un terrarium se constitue de plusieurs formes et de dimensions variées. Il doit convenir aux besoins des plantes qu’ils vont acquérir. Il est à noter que la plupart des terrariums sont conçus en verre. Cependant, il existe d’autres matériaux qu’on peut utiliser lors de sa conception, à savoir le plastique, le métal, le bois, etc.

Les différentes espèces végétales à absolument mettre dans un terrarium

Même si la majorité des plantes semblent s’adapter dans leur milieu confiné, il existe quelques exceptions à découvrir. En effet, des critères essentiels sont à tenir compte au moment du choix des espèces végétales à mettre dans son terrarium. Les plantes représentant peu de racines sont à privilégier. Ces végétations se développent de façon progressive. Elles sont parfaites pour ce contenant, car celui-ci ne dispose que peu de terre et de cavité. Aussi, il est conseillé d’opter pour des plantes dont la hauteur est limitée naturellement. De ce fait, il vaut mieux préférer de petites plantes humides telles que le ficus microcarpa, la fougère, le lierre commun, etc. Toutefois, il est possible de mettre dans un terrarium des plantes arides comme les cactées ou encore la crassula. À titre d’information, les plantes à l’intérieur du terrarium produisent elles-mêmes leur nourriture grâce à la lumière et à un entretien régulier.

Les raisons d’installer un terrarium dans son foyer ou dans sa chambre

Voir grandir un écosystème représentant un environnement verdoyant fait plaisir à plus d’un. Étant un biotope à installer chez soi, ce petit contenant constitue un lieu de vie favorable pour héberger des plantes spécifiques. Il prend la forme d’un jardin miniature, ce qui permet d’offrir une décoration naturelle dans une pièce à vivre. Pour fonctionner, un terrarium nécessite seulement un minimum d’entretien et peu de luminosité. Dans l’ensemble, il peut constituer un élément clé qui se conjugue facilement avec n’importe quel accessoire décoratif. Par ailleurs, il permet de profiter d’une petite touche verdoyante et de caractère à l’intérieure. Il est à noter qu’un terrarium peut être personnalisé selon les envies et est facile à concevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *